PRISES DE POSITION

Votation du 10 février 2019

Réunis le 12 décembre 2018 en assemblée générale, les Jeunes Libéraux Radicaux Genève ont pris position sur les quatre objets soumis à votation.

NON à l’initiative «Stopper le mitage – pour un développement durable du milieu bâti (initiative contre le mitage)»

NON à l’Initiative «Pour le remboursement des soins dentaires»

NON à l’initiative «Pour une caisse d’assurance maladie et accidents»

ABSTENTION à la Loi sur la laïcité de l’Etat

Thomas Juch
Président
th.juch@bluewin.ch
077 416 68 02

COMITE 2019

©HarleyPhotography

THOMAS JUCH, PRESIDENT

Depuis 2007, Thomas s’engage politiquement. Fort d’une expérience au sein du comité des Jeunes Radicaux en Argovie et ensuite à Bâle-Ville, il a gagné en 2016 un siège au comité des JLRS. Son implication au sein de ce comité se ressent notamment avec le lancement du référendum contre la Loi sur les Jeux d’argent.

Après son paiement de galon en tant que tout jeune officier, il a commencé ses études à l’Université de Genève. C’était notre ancien président Darius Azarpey, Conseiller municipal à Collonge-Bellerive, qui lui a demandé à l’époque de faire partie de son équipe pour sa présidence des JLRG en 2014. Selon toute vraisemblance, pour atteindre le quota de représentation «étrangère». En effet, pour la première fois en 2019, un Suisse allemand préside les Jeunes libéraux-radicaux Genevois.

En master d’histoire générale, il travaille pour la plus grande Agence en Public Relations et Publics Affairs en Suisse romande.

©HarleyPhotography

FABIEN GROGNUZ, VICE-PRÉSIDENT

Fabien s’est investi dans la dernière campagne que les JLRG ont menée pour les élections fédérales de 2015. Ces dernières années, il a suivi les activités du parti de manière passive. Avec son élection au sein du comité, il souhaite faire profiter des compétences acquises à travers son mandat de conseiller municipal de Meyrin, et son implication au sein du PLR Communal.

Titulaire d’un Bachelor en Economie d’entreprise de la Haute Ecole de Gestion, il travaille, actuellement au sein d’un service de la Confédération.

©HarleyPhotography

MAXIME PROVINI, VICE-PRÉSIDENT

Maxime s’est intéressé à la politique pour la première fois lors des élections municipales de 2011, c’est ainsi qu’il a été élu en tant que vient-ensuite en janvier 2014 au conseil municipal de la commune de Vandoeuvres. Suite à cela, il a été re-élu en 2015 et a ainsi pu siéger jusqu’en décembre 2017, date à laquelle il a quitté la commune pour s’installer en Ville de Genève.

Suite à son arrivée en ville, Maxime a souhaité continuer son engagement en politique. Pour ce faire, il a décidé de rejoindre le parti libéral radical Genevois.

«Je suis ravi de faire parti du nouveau comité des Jeunes libéraux radicaux Genevois et je me réjouis de pouvoir y apporter ma contribution.»

©HarleyPhotography

CYRILLE DACOROGNA, SECRÉTAIRE & RESPONSABLE IT

Membre des JLRG et du PLR depuis 2015, c’est avec beaucoup de conviction que Cyrille a décidé de s’engager davantage en politique. Il est ainsi devenu membre du comité des JLRG en 2018. En tant que responsable IT, il a développé un nouveau site internet qui sera officiellement mis en ligne ce janvier.

Cyrille s’est également impliqué dans la CT6 : Aménagement, logement et mobilité en invitant des conférenciers en coordination avec son président, pour présenter les grands projets genevois de demain : l’extension de la Gare Cornavin, La Rade et la Cité de la Musique aux Nations.

Architecte EPFL de formation, il exerce actuellement son métier dans un bureau reconnu à Genève où il s’occupe d’un projet de construction de 250 appartements à Ecublens. Parallèlement à son métier, il a été élu au Conseil de la Fondation Emile Dupont ; Fondation dans laquelle il représente les intérêts du PLR. Il a également ponctué ses études d’une série d’expériences professionnelles libérales à Genève, Lausanne et Boston dans le domaine de l’architecture et à la banque Pictet&Cie.

©HarleyPhotography

BERNARD WYSSA, TRÉSORIER

Membre du PLR depuis la fusion en 2011, ce saconnesien fut membre du comité des JLRG en 2013. De retour en Suisse après cinq années passées à l’étranger, il est naturellement revenu poursuivre son engagement chez les jeunes et dans sa commune.

Ingénieur et diplômé d’HEC, sa carrière professionnelle l’a amené à travailler en Suisse, au Canada et au États-Unis.

©HarleyPhotography

DAVIT GHUKASYAN, ÉVÈNEMENTIEL & LOGISTIQUE

D’abord simple observateur de la vie politique, Davit a rapidement ressenti le besoin de s’investir de manière plus active. Ainsi, en 2015, il a intégré les JLRG, le PLR Genève ainsi que son parti communal, à savoir le PLR Meyrin-Cointrin, qu’il préside depuis novembre 2018.

En s’engageant au sein du comité des JLRG, il souhaite impliquer d’avantage les jeunes dans la vie politique, défendre les libertés individuelles, participer à mettre en place un cadre prospère pour les entreprises ainsi que sensibiliser la population quant à l’importance des nouvelles technologies et à l’innovation en général.

Étudiant en Économie et Management à l’Université de Genève, Davit travaille également au sein d’un service juridique d’une banque.

©HarleyPhotography

LOUANA BLIDI, RESPONSABLE RÉSEAUX SOCIAUX

Membre des JLRG et du PLR depuis janvier 2018, cela fait déjà un an qu’elle s’est engagée dans la vie politique Genevoise.

Née à Genève et ayant grandi en voyant évoluer cette ville, Louana Blidi se sent particulièrement concernée par les enjeux et les problématiques auxquelles doit faire face notre Canton : Croissance démographique, mondialisation, globalisation, changements climatiques, éducation, sécurité, chômage, santé, …

Après avoir étudié le civisme, la comptabilité, le droit, la finance ou encore l’architecture, Louana Blidi souhaita mettre à profit ses compétences pour la société de demain. Elle a eu l’occasion de participer à différents événements et Stämme des JLRG, environnement dans lequel elle s’est rapidement intégrée. Elle comprit, qu’elle avait trouvé sa place et qu’elle pourrait avec eux, accomplir de grandes choses.

Aujourd’hui, membre du comité, elle compte bien apporter une nouvelle dynamique au sein des JLRG et s’impliquer pour inculquer passion et dynamisme au PLR à travers d’actions concrètes : Initiatives, référendum, etc.